Une super découverte ce mois-ci : La Tache de Philip Roth.

C'est l'histoire d'un professeur américain qui, après de longues années passées à innover le programme universitaire, se fait virer pour diffamation. Certains ont mal perçu une remarque qu'il a faite sur des étudiants toujours absents, qui est passée pour sexiste auprès de la communauté universitaire.

Le journaliste Nathan enquête sur l'affaire et devient un proche ami du professeur Coleman. Il appprend que celui-ci sort avec Faunia, la femme de ménage de l'école, suscitant des critiques haineuses de la part de la société. 

Ce livre est magnifique, car que peu importe l'avis de la société, Coleman tient bon grâce à sa compagne Faunia, qui le soutient malgré tout. 

La Tache

Petit extrait : 

"Pense pas à demain. Ferme toutes les portes, avant et après. Toutes les préoccupations sociales, fais-les taire. Tout ce que la société, cette merveilleuse société, nous demande, nos positions sociales ? Il faudrait que je fasse ceci, ceci, cela ? Rien à foutre. Ce que t'es censé être, ce que t'es censé faire, tout ça, ça tue la vie."

Ces mots crus sortis de la bouche de Faunia témoignent de la cruauté de l'homme dans son jugement sur les autres. Sans compter certaines personnes de l'entourage de Coleman qui profitent de sa position sociale et le rabaissent dès qu'ils le peuvent.

Philip Roth met également en scène un thriller, orchestré par l'ex mari de Faunia, devenu mentalement instable depuis qu'il s'est battu à la guerre du Vietnam.

L'auteur m'a aussi marquée par sa façon d'écrire, tantôt crue tantôt soutenue, où il se met dans la tête des personnages, nous faisant vivre leur introspection.

Si vous aimez La Tache, je vous conseille de lire Pastorale américaine du même écrivain.

___